samedi 24 juillet 2010

Girl Issue.

Ok donc Rose McGowan est genre the hottest girl in town.



Y'a plein de nanas sur qui j'aurais pu écrire (et même des mecs ouais), mais là je suis dans une période Rose. Photo tiré du mythique Doom Generation (on ne peut pas mourir sans avoir vu ce film culte de la première à la dernière seconde). Rose qui parle est sexy, Rose qui fume est sexy, Rose qui conduit est sexy. C'est une heure trente de pure contemplation féminine et un excellent film en plus. Bref si je parle de Rose c'est aussi parce que j'ai enfin vu Jawbreaker. Monument du teen movie 90's avec une bande son girly très cool et une avalanche de séquences "humour noir" qui font de ce petit film un must des soirées pop-corn haut de gammes.



J'ai été aussi surpris de trouver sur youtube le court métrage Sleeping Beauties où Rose McGowan joue le rôle d'une rockstar morte. La référence à Courtney Love dans la vidéo n'est pas vraiment anodine. En effet, la réalisatrice Jamie Babbit est plus qu'influencée par la culture rock/grunge féministe et queer. Dans But, I'm a cheerleader par exemple la BO est clairement orientée de ce côté là. Et le film surfant sur le thème des camps-de-guérison-des-gays-en-Amérique est un délice de subversion d'une drôlerie absolue.



Dans le même genre je me suis regardé Itty bitty titty commitee de Jamie Babbit toujours. L'histoire d'une nana qui bosse dans un centre de chirurgie esthétique et qui se retrouve entraînée dans un groupe d'activistes féministes radicales du jour au lendemain. Ou comment passer de la nana sans conviction qui s'ennuie avec un boulot pas passionnant à la grande Rebel Girl lesbienne qui connaît son historique féministe sur le bout des doigts et écoute The Gossip (et tout ça en deux semaines). Mouais. C'est quand même assez cliché (l'héroïne pense qu'avoir des mèches roses c'est le top de la subversion) et douteux. Mais bon pour un film assez "grand public" ça a le mérite d'avoir une bande son assez cool (Le Tigre, Team Dresch etc.. mais surtout Heavens to Betsy qu'on a pas tellement l'habitude d'entendre) et de faire des références à des gens cools. On pense par exemple au groupe féministe des Guerilla Girls.



PS: Pendant mes LONGUES recherche sur Chloë Sevigny, le meuf la plus cool-sans-le-vouloir du monde j'ai découvert le magazine Sassy qui a été, dans les 90's, un grand vecteur de la culture indie girly avant de se transformer en énième teen magazine inintéressant. Si quelqu'un a un lien avec des scans, je l'aime.



PS2: Voilà quelques vidéos tout droit sorties de l'imaginarium de Polly Noir.






C A N D E L I L L A "13"

candelilla | MySpace Music Videos




2 pensée(s):

thiob a dit…

Ouh ! En effet, elle ne fait pas semblant d'être "hot", Rosie McGowan ! La voir dans le clip d'Imperial Teen m'a mis le feu ! (Sinan, le clip est naze !)

The Doom Generation a l'air excellent ! Faut que je tope ça !
Et Jawbreaker. Et que je regarde Sleeping Beauties.

Est-il normal que le lien de la BO d'Itty Bitty Itty Commitee soit posté deux fois ? :-$

Super Wild Horses, j'adore !
Candelilla, c'est cool aussi !
Par contre, Emika, c'est pas mon truc.

Chouette article encore une fois ! :)

Polly Noir. a dit…

Oui c'est normal c'est pour insiter! haha

Sinon merci :)

 
 
Copyright © Sweetheart.
Blogger Theme by BloggerThemes Design by Diovo.com